Livres intéressants sur la scénographie

SCENOGRAPHIE 40 ANS CREATION - COLLECTIF

Unknown-6.jpeg

Guy-Claude François, Yannis Kokkos, Richard Peduzzi : ces trois noms à eux seuls pourraient servir de symbole pour rendre compte de ce volume. Voilà trois scénographes qui, à travers des compagnonnages notoires (Ariane Mnouchkine, Antoine Vitez, Patrice Chéreau) et, bien au-delà, se sont imposés dans le paysage en tant qu'artistes au sens plein du mot au cours des quarante dernières années. Leur parcours est représentatif d'un mouvement profond, celui de la scénographie tout entière. Voilà pourquoi il convient d'interroger ces quarante années de création. Bouleversements théoriques, pratiques, esthétiques, hybridations entre les arts, révolutions dans le rapport au public, mutations de notre rapport sensible à l'espace : tous ces chamboulements donnent son sens à cet ouvrage qui, par le texte et par l'image, noue analyse générale et approches singulières, prise de champ historique et regard immédiatement contemporain. Il se pourrait bien que cette traversée ouvre des perspectives sur la situation du théâtre lui-même et, plus largement encore, sur la sphère spectaculaire dans son ensemble. De nombreuses illustrations enrichissent cet ouvrage qui contient notamment un portfolio du grand photographe Nicolas Treatt.

La scénographie, Revue Théâtre d'aujourd'hui n°13 - Jean-Claude Lallias

Unknown-7.jpeg

Le métier de scénographe : Au cinéma, au théâtre et à la télévision - Renato Lori

Unknown-9.jpeg

Le métier de scénographe, dans l'industrie moderne du spectacle, demande une préparation de plus en plus spécifique, tant du point de vue technique, que du point de vue culturel. Ce manuel pratique, à l'usage des étudiants et des passionnés, établit le "profil" idéal, les responsabilités et les fonctions du scénographe, et relate les différentes façons d'entreprendre cette passionnante carrière. De la lecture du scénario - qu'il s'agisse d'un film ou d'une pièce de théâtre -, au premier clap, en passant par la rencontre avec le metteur en scène, les problèmes de budget et les relations avec la production, l'auteur explique avec précision la conception et l'aménagement des décors, à partir d'esquisses, de dessins préparatoires et de photos, et évoque le talent des plus grands scénographes connus à ce jour, appelés à exposer leurs idées en la matière. Renato Lori travaille comme scénographe depuis 1976. Il a signé les décors de plus de soixante pièces de théâtre, aux côtés de nombreux metteurs en scène, dont Mauro Bolognini. Il est également l'auteur des scénographies de plusieurs films parmi lesquels Le Plongeon de Massimo Martella et Le Contrôleur de Stefano Incerti. Il a également participé aux décors de films de grands cinéastes tels que Dario Argento, Francis Ford Coppola, Richard Franklin, Alfredo Giannetti et Gérard Oury. Il a enseigné la scénographie et la scénotechnique à l'Académie des Beaux-Arts de Brera à Milan, à Bari et à Catanzaro, et il enseigne actuellement aux Beaux-Arts de Foggia.

50 Ans de recherches dans le spectacle - Jacques Polieri

Unknown-8.jpeg

Un numéro spécial, reproduit ici en fac-similé, avait paru en 1958 dans l'importante revue " Architecture d'aujourd'hui ". Il était consacré aux recherches en art visuel et plus globalement aux arts de l'espace de la première moitié du XXe siècle. Très vite épuisé et jusqu'à présent introuvable, cette publication avait largement contribué à la redécouverte de travaux incontournables. Certaines réalisations ont permis de révéler le rôle prépondérant d'artistes considérés jusqu'alors comme des marginaUx et ont conforté une tendance novatrice. Cette suite de projets a donné sens à un ensemble de disciplines aux formulations inédites, laissant définitivement pour compte les lectures académiques ou les contresens. Mal acceptées et, le plus Souvent, violemment rejetées par esprit réactionnaire, les productions les plus audacieuses du moment trouvèrent ainsi une justification. Cette démarche deviendra également l'un des fondements contemporain de la scénographie dite polierienne. Celle-ci s'est appliquée à distinguer les enveloppes architecturales, ramenées à une expression géométrique élémentaire, et à les dissocier des structures scéniques proprement dites. Plus récemment encore, et par extension, elle traitera des techniques de l'émission et de la réception des messages. Le mot scénographie, tombé en désuétude, avait été repris à juste titre dans les années cinquante. Mais Son usage est aujourd'hui galvaudé et recouvre des notions disparates voire contradictoires, Jusqu'à perdre toute signification ou tout contenu. Franck Ancel

Construire pour le temps d'un regard : Guy-Claude François, scénographe - Danièle Pauly

Unknown-11.jpeg

Scénographes en France (1975-2012) : Diversité & mutations - Luc Boucris, Marcel Freydefont, Jean Chollet, Véronique Lemaire, Mahtab Mazlouman

Unknown-12.jpeg

Traité de scénographie - Pierre Sonrel

Unknown-13.jpeg

Scenographie Semiographie - J. Polieri

Unknown.jpeg

Scénographies au Bauhaus - Albert Flocon

Unknown-1.jpeg

« L'histoire du Bauhaus nous apprend pour l essentiel que l architecture et les objets utilitaires aussi bien qu artistiques que celle-ci contient, étaient au centre des préoccupations de cette "usine à idées". Mais il semble qu autour du Bau ne s investissait que la moitié du potentiel inventif de cette communauté pas comme les autres. L autre moitié se dépensait en fêtes, dont le point culminant fut le théâtre, et dans la mise en commun d idées, de travaux et de loisirs [...]. J étais, comme Fabrice del Dongo, au milieu de la bataille, et, comme lui, j ai compris seulement beaucoup plus tard que c en était une. »

Étudiant au Bauhaus de Dessau à la fin des années 1920, le jeune Albert Mentzel (il y entre à dix-huit ans), qui prendra plus tard le nom de Flocon, est l acteur et le témoin privilégié des expérimentations théâtrales des grands maîtres de l école. Ce sont trois années (1927-1930) d intrigues à la tête du mouvement, de fêtes, mais surtout de réflexions scénographiques en vue de créer un théâtre nouveau tout particulièrement celles d Oskar Schlemmer (1888-1943) qu Albert Flocon s attache à faire revivre dans ces trente brefs tableaux au style alerte, agrémentés de reproductions de linogravures, témoignage qu il rédige cinquante plus tard.

Scénographie : théâtre, cinéma, télévision - Jacques Polieri

Unknown-2.jpeg

SCENOGRAPHIE D'UN TABLEAU - Schefer

Unknown-3.jpeg

Polieri, créateur d'une scénographie moderne - Michel Corvin

Unknown-4.jpeg

Petit traité de scénographie: Représentation de lieu/Lieu de représentation - Marcel Freydefont

Unknown-5.jpeg

Pour ce Carnet de la Mcla, Marcel Freydefont a choisi 66 extraits de textes afin de faire mieux connaître la scénographie. Depuis Aristote, avec L'invention de la scénographie et Le Fabricant d'accessoires, Vitruve avec la définition de l'lchnographie, l'Orthographie, la Scénographie et la description Des trois sortes de Scène jusqu'à Aillaud qui écrit À propos des décors de théâtre, Kokkos qui parle de Rendre visible l'invisible, François, qui estime qu'il y a deux voies pour le scénographe, L'illustration et la métaphore, ou Jeanneteau pour qui La scénographie n'a d'existence que dans le temps de la représentation, Sivadier, pour qui l'on n'a pas besoin de décor, on a besoin d'espace, en passant par Shakespeare qui invoque la scène agile, Hugo qui en appelle à La localité exacte, Appia qui s'interroge Comment représenter sur la scène une forêt ? ou Copeau qui affirme vouloir Renoncer à l'idée de décor, sans oublier la position des architectes et des dramaturges, ce florilège déploie le cours de la pensée théâtrale à travers une es-thétique de la représentation de lieu et du lieu de représentation. Cette publication célèbre un art et le quarantième anniversaire de la création de la Quadriennale de Prague en 1967, qui lui est consacrée, à laquelle la France participe en juin 2007.

Yannis Kokkos, le scénographe et le héron - Yannis Kokkos

21-ixicBQ3L._SL500_BO1,204,203,200_.jpg

Ni conclusion d'un parcours, ni hommage à un maître, Le Scénographe et le Héron fait coexister le témoignage d'un artiste en mouvement et des récits de collaboration. Yannis Kokkos et ses partenaires rappellent ensemble cette vertu majeure du théâtre : le partage de l'oeuvre. Kokkos formule ici ses réponses de scénographe aux questions posées par les oeuvres autant que par les corps. Toujours légers, traversés par "l'esprit de l'air", ses décors comme ses textes font de l'acteur la mesure du théâtre. Le Scénographe et le Héron, qui évoque l'Italie et la Grèce, Chaillot et la Scala, est le livre d'un scénographe "enchanté". Un livre de consentement au théâtre.